Le Salon international des Beaux arts à Thionville

Du beau, du neuf et des talents comme on aime en découvrir, au Casino de Thionville, dans le cadre du premier salon des Beaux Arts qui s’y est tenu…

eurynews2016esalondesbeauxa

Le mois de novembre 2016 a vu la naissance sous les meilleures auspices du 1er salon international des Beaux-Arts de Thionville. L’espace Casino a accueilli à cet effet un grand nombre d’artistes, toutes spécialités confondues. Les arts visuels y ont véritablement séduit le public accouru massivement pour admirer les superbes œuvres présentées par les créateurs invités pour l’occasion. Aquarelle, pastel, peinture à l’huile, photographie, dessin, sculpture, patchwork constituent autant de techniques exploitées par les exposants à travers les créations soumises à l’appréciation des visiteurs. Plusieurs d’entre eux ont été récompensés à l’issue de la semaine d’exposition dont Yves Géraud, spécialiste de la peinture numérique, Doïna de Watasi, artiste-peintre et sculptrice et Roland Gonzalez, sculpteur, pour n’en citer que quelques-uns.

La marraine du salon, Paquita Madrid, a présenté ses toiles vives et colorées, travaillées avec minutie. L’artiste d’origine espagnole peint sous l’impulsion spontanée qui lui permet de donner naissance à des œuvres stupéfiantes et riches de sens qui ne laisse nul indifférent. La danse, le carnaval, la cathédrale Notre Dame de Paris, autant de sujets dont elle s’inspire pour s’exprimer avec originalité et brio à travers la peinture. Les sept années d’apprentissage qu’elle a consacrées à l’étude de cette pratique artistique s’avèrent véritablement fructueuses, puisque Paquita Madrid ne cesse d’être primée pour ses œuvres depuis qu’elle expose à travers le monde. Elle a obtenu entre autres la médaille d’or de Cannes, de Lyon, de Talange (57), de Castelnaudary et a été accueillie au Grand Palais ainsi qu’au Carrousel du Louvre pour y faire découvrir ses tableaux au grand public.

Nous y avons également découvert la sculptrice Florence Bertrand qui n’hésite pas à associer les poèmes de Céline Mallé à ses sculptures pour mieux les faire découvrir, ainsi qu’Antoine Klein, le très talentueux dessinateur qui fait parler la mine comme personne d’autre. Grâce au crayon à papier, ce jeune créateur parvient à réaliser des portraits et des illustrations d’une qualité quasiment photographique. Nul doute qu’une maîtrise totale est à l’œuvre pour aboutir aux résultats impressionnants qu’il obtient et qui laissent le public admiratif. Bien d’autres talents ont exposé leurs œuvres remarquables au cours de ce salon pour le plaisir des yeux et des sens, dans leur globalité.

Grâce aux remarquables qualités d’organisation de Nadine Bouis, présidente de l’association organisatrice de cet événement et porteuse du projet, à l’origine, cette première édition s’est soldée sur un franc succès. Aussi, le maire de la ville de Thionville, Monsieur Pierre Cuny a t-il opportunément salué cette belle initiative ainsi que sa pleine réussite, tout en renouvelant sa confiance aux organisateurs afin que l’aventure se poursuive aux cours des années à venir.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s