Eury News 2016 Claudio Rosati

Claudio Rosati : L’art de se recréer à travers son Œuvre

L’art, une raison de vivre, une quête jamais assouvie, une passion absolue…

Sur les traces de Claudio Rosati, un artiste Luxembourgeois aussi créatif qu’étonnant dans sa démarche artistique des plus originales

2016Eurynews1ClaudioRosati

Claudio Rosati est un artiste accompli qui aime autant peindre que sculpter. Sa passion pour l’art l’amène à explorer des univers nouveaux, de façon créative et ambitieuse, avec une liberté d’esprit totale, presque vertigineuse. Ainsi a-t-il décidé de brûler les toiles de la remarquable exposition La toile qui chante qui lui a été consacrée au Sofitel Europe Luxembourg en mai dernier. « Cet ensemble de tableaux n’était pas voué à un destin durable et son caractère éphémère témoigne également de son existence unique », nous explique-t-il, en précisant : « L’aspect symbolique de cette œuvre visait avant tout à rendre un hommage authentique à un autre artiste de son vivant, le comédien et chanteur Charles Suberville. Mission accomplie après 2 années de travail consacrées à cette œuvre. Je tourne la page. »

L’artiste poursuit son parcours en inscrivant ce cycle dans un passé novateur ayant suscité en lui la volonté d’avancer en se montrant toujours plus ingénieux, plus créatif. Il a d’ailleurs présenté La toile qui se porte, après l’adieu public aux œuvres de l’exposition La toile qui chante dont l’artiste a découpé et brûlé les toiles le 19 juillet, dans la cour attenant à son atelier.  Ce créatif qui n’hésite pas à détruire certaines de ses créations, pour les raisons qui lui appartiennent et que nous ne pouvons que respecter, n’aspire plus qu’à continuer à se recréer à travers chacune de ses œuvres à venir, en gardant sa liberté de pensée, ses valeurs et son envie de se transcender, sans discontinuer.

Né en 1961 au Grand-Duché du Luxembourg, de parents originaires de l’Ombrie, en Italie, Claudio Rosati se passionne très tôt pour la peinture et pour la sculpture grâce à Madame Gerda WINZER, son professeur d’éducation artistique. Il s’investit plus tard dans l’étude de la mécanique et de l’architecture et en ressort avec le diplôme de Maître Mécanicien, tout en poursuivant une formation de restaurateur d’œuvres et de sculpteur auprès de son père.

L’artiste s’inspire énormément de la Nature, de la musique ainsi que des émotions plurielles dont il se sent pétri pour donner vie à des créations d’une rare et remarquable authenticité. Aussi n’hésite-t-il pas à travailler les restes d’un tronc d’arbre terrassé par la tempête afin d’en extirper une œuvre véritablement émouvante. Faire ressortir les émotions telles que la tristesse, la joie ou encore la mélancolie confère à son art cette touche poétique qui le rend singulièrement admirable.

Outre la toile qu’il travaille avec l’acrylique ou la peinture à l’huile, Claudio combine si nécessaire divers matériaux tels que le bois et le fer pour conférer à ses créations du volume, de la profondeur. Il a également recours à la détrempe et la peinture sur bois ou sur métal afin d’exprimer par la couleur et par la forme l’essentiel de ce qu’il souhaite révéler à travers ses œuvres.

2016Eurynews2ClaudioRosati

Mais qui donc est vraiment Claudio Rosati, cet artiste aux talents multiples et à la créativité bouillonnante ? Nous l’avons rencontré et recueilli ses propos, en exclusivité, dans le cadre de ce questionnaire :

Claudio Rosati, dites-nous qui vous êtes en quelques mots ?

Un homme de cœur, toujours prêt à aider son prochain, plein de joie de vivre, avec des défauts.

Qu’est-ce qui vous passionne dans la vie… ?

Ma passion c’est l’Art, l’architecture, la créativité.

Comment en êtes-vous arrivée à l’art et que représente cette forme d’expression pour vous ?

J’ai toujours été en connexion avec l’art. La vie m’a mis sur ce chemin depuis mon plus jeune âge.

Quelle est votre approche de la chose artistique ?

Je conçois mes créations stimulé par les émotions que j’éprouve au quotidien, avec la volonté de recréer mon être.

Qu’est-ce qui fait selon vous votre particularité dans ce domaine si compétitif ?

Mon originalité dans la recherche de nouvelles techniques sur la toile.

Pourquoi vouloir détruire l’œuvre tout à fait originale de l’exposition La toile qui chante ?

Parce que c’était un hommage à un artiste, c’était une œuvre éphémère non destinée à la vente.

Par-contre, la deuxième édition de LA TOILE QUI CHANTE, je vais la créer pour qu’elle existe de façon pérenne.

Quelles sont vos valeurs ?

Respect, honnêteté, sagesse, partage, famille.

Vos motivations ?

Vouloir me dépasser, toujours.

Qu’est-ce qui vous stimule le plus dans ce métier ?

L’inventivité.

Votre vision de l’avenir ?

La paix, l’amour, le respect.

Votre vision de l’existence ?

La tranquillité.

S’il vous était permis de changer le monde, par quoi commenceriez-vous ?

Les Politiciens.

Quel homme êtes-vous ?

Simple, humble.

 

Son Historique en terme d’événements artistiques :

Année 2013 : Exposition à la Galerie d’Art PARIS NEW-YORK à Luxembourg.

Année 2014 : Exposition au SOFITEL LUXEMBOURG EUROPE à Luxembourg.

Année 2014 : Participation au 3ème Bal Russe de Charité comme donateur.

Année 2014 : Exposition au restaurant ART ‘ MONIE à Differdange.

Année 2015 : Participation au 4ème Bal Russe de Charité comme donateur.

Année 2015 : Exposition collective à LE ROYAL à Luxembourg.

Année 2015 : Participation au profit de la Croix-Rouge, au tableau de l’Artiste Doïna de Watazzi

à Celina Gallery by Benedic.

Année 2016 : Participation au 5ème  Bal Russe de Charité comme donateur.

Année 2016 : Exposition au SOFITEL LUXEMBOURG EUROPE à Luxembourg.

Année 2016 : Exposition à BRATISLAVA (Slovacchia) , Palazzo PALFFY.

 

SES ŒUVRES SE TROUVENT :

Quartes  (4) œuvres à la Commune de Differdange (Salle des Mariages) 2014.

Une (1) œuvre au SOFITEL Luxembourg EUROPE (Hall d’entrée) 2014.

Une (1) œuvre chez MAROLDT Luxembourg (Hall d’entrée) 2014.

Une (1) œuvre au restaurant ART’MONIE à Differdange (Grande salle) 2014.

Chez certains Amateurs et Collectionneurs d’Arts privées.

Cotation : 2500 € et plus…

Claudio Rosati

Stéphane Le Blan : Crédits photos

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s