Tunisie : Rebelle et si belle

Un peuple noble, une destinée unique

EurynewsX2016Tunisie

La joie de vivre comme flambeau, la meilleure résistance contre tous les maux…

La noblesse d’âme d’un peuple se mesure à la qualité de la considération que l’on y fait aux femmes et, à cet égard, la Tunisie est certainement une grande et belle nation.

Malgré le redressement difficile après les événements qui l’ont amené à initier la révolution du printemps Arabe, nonobstant le poids encore considérable des changements radicaux qui impactent en profondeur le mode de vie de la plupart des gens, le peuple Tunisien résiste au pire, à sa manière. Effectivement, quelle meilleure façon que celle qui permet aux uns et aux autres de continuer à vivre dans la joie, qu’importe les aléas de la vie…?

Oui, j’ai retrouvé un peuple joyeux, généreux et hardi à l’ouvrage, avec la volonté manifeste de se redresser, de renaître de ses cendres tel le phénix dans un envol admirable. Les hommes y accompagnent leurs femmes de façon complice, cheminant souvent avec elles, main dans la main, dans les rues. Leurs sourires et rires partagés, leurs échanges à voix feutrées emplis de bonté et de tendresse, les attentions des uns et des autres, hommes ou femmes, à l’égard des enfants, autant d’éléments qui m’ont véritablement émue, saisie.

Beaucoup de femmes y sont voilées avec des couleurs gaies et je n’ai aperçu aucune femme en burqa. Quoi qu’il en soit, l’amour semble gouverner le quotidien des tunisiens que j’ai croisés comme celui de ceux que j’ai côtoyés durant mon récent séjour d’une semaine à Monastir. L’héritage du père fondateur de la Tunisie moderne, Habib Bourguiba, reste palpable. Hommes et femmes lui sont reconnaissants pour les droits appréciables qu’il a su octroyer aux femmes et qu’ils s’évertuent de préserver contre vents et marées. Un peuple, non pas résigné mais, combatif, de façon sereine et avisée, tel est le sentiment que me laisse mon bref séjour estival en terre tunisienne.

Ce peuple est noble, bon et il mérite ce qu’il y a de mieux. Aussi, n’hésitons pas à le soutenir du mieux que possible, chacun à notre façon. Le tourisme demeure l’un des moyens qui nous permettent de contribuer quelque peu à l’essor de ce pays qui valorise les belles valeurs de la vie et qui comprend l’importance de la femme au sein de la société, même si le dogme se revêt toujours de son aspect autocratique et que le terrorisme mine le moral de tous, ou presque. Pour s’en rendre compte voici quelques mots échangés avec l’un des marchands autochtones lors de la visite du souk de Sousse :

– … C’est la première fois que vous venez en Tunisie ?

– Non, la troisième fois.

– Merci de revenir. C’est important pour nous.

Merci, du fond du cœur, pour l’accueil formidable autant que pour les moments de partage mémorables.

Nous souhaitons la meilleure des destinées à ce peuple méritant dont la résilience n’a d’égale que la grandeur d’âme.

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s