La Vitrine Ephémère : un concept fédérateur

L’art se trouve toujours un chemin partout, de façon si astucieuse…

eurynews3vitrineephemere082

Dans les rues des villes, lorsque les commerces laissent un local désert, demeure une vitrine vide ou un rideau baissé, que le temps vient ternir. Les graffitis y prennent parfois vie.

Tout le monde y perd lorsqu’un emplacement commercial se retrouve dans cet état. Les propriétaires qui voient leurs locaux se dégrader, les commerçants alentours dont la situation se dévalorise, de même que les habitants qui n’apprécient guère un environnement qui à l’abandon, image peu flatteuse. Alors, abracadabra, en un tour de main, certains passionnés d’art investissent ce genre de lieu, convaincus de l’utilité de cette forme d’exposition adaptative.

« Nous, artistes, pensons que nos œuvres peuvent habiter ces lieux, le temps de leur vacance. C’est pour cela que la Vitrine éphémère est née. Elle devient le lien entre les créatifs et les propriétaires de locaux temporairement libres. Elle permet à des créateurs d’exposer à moindre frais, de faire connaître leurs travaux, tout en redonnant vie à des commerces, des quartiers, en y attirant le public. »

Un pari gagnant-gagnant, puisque le partenariat propriétaire-artistes devient dès lors moteur de dynamisme local. La vitrine éphémère redonne vie à un local, autrement vide, l’espace d’un moment. Peintures, sculptures, objets d’art-design et autres y prennent galamment place, invitant les passants à toutes  sortes de découvertes artistiques.

« Cette année comme l’an passé, Géric nous a sollicités pour une prestation de rentrée en direction des familles et des enfants durant une semaine. Nous exposons nos travaux (sculptures, peintures, mobilier) et proposons des animations: sculptures-machines en mouvement, mur des libertés chéries (expression démocratique), démonstration de taille de pierre, photocall, magicien, caricaturiste, atelier dessin-peinture, distributeur de lettres d’amour. », nous confie Jean-Christophe Trichery, le responsable du collectif.

Le plus surprenant concernant cette exposition collective, c’est que le décors propre à la galerie marchande ajoute une dimension nouvelle à celles des œuvres déjà originales en soi. L’œuvre initiale s’en trouve soudainement transformée, d’un angle de vue à l’autre. Voir les photographies prises sur place pour ce rendre compte de ces effets visuels fort saisissants. Par ailleurs, un espace de création a été mis à la disposition des enfants, de passage dans ce lieu public fort visité, de même qu’un mur d’expression dédié à la Liberté, sur lequel petits et grands se sont bien amusés. Certains artistes tels que Roland Gonzalez et Yoann Guillemenet y ont travaillé sur place , démontrant leur savoir-faire aux visiteurs, échangeant avec eux, à l’occasion. Incontestablement, l’art reste vivant, vu sous cet angle.

Le collectif compte une cinquantaine de membres et présente ici ou là les œuvres des artistes dont ceux qui viennent d’exposer dans la galerie marchande du Geric : Alain Perrin (sculpture sur pierre) Karine Bettembourg (sculpture résine) Yoann Guillemenet (peinture), Philippe Maurice (peinture), Didier Gianella (collages numériques et distributeur de lettres d’amour) Wayne Sleeth (peinture) Jean-Christophe Trichery (mobilier design) Cédric Bonfanti (sculpture métal) Emmanuelle de Rosa (tableaux d’yeux et distributeur de lettres d’amour avec D. Gianella), Evy Claudel (photo), Danièle Burgin (peinture-collages), Alexandre Yourevitch (peinture), Nono (tableaux jeans) Christian Montier (peinture), Virginie Magistrali (peinture) Danny Ded (peinture) Emmanuelle Caschera (peinture) Yann Picard (peinture), Jessika (peinture), Roland Gonzales (sculpture sur pierre), Patrick Serafino (mobilier/lampes métal), Morisson (peinture), Paul Schnebelen (sculptures-machines), Caroline favier (mobilier détourné).

Contacts VE : Vitrine éphémère, siège social :

90, rue du XXe Corps américain – 57000 Metz

Vitrine éphémère

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s